L'éditeur texte nano

Demander un devis
Je souhaite télécharger le programme ou imprimer le programme
  • Imprimer

nano est un éditeur texte qui ne requiert pas d'interface graphique.

Introduction

 

Intérêt de nano

 

En tant qu'éditeur fonctionnant sans interface graphique, nano est très pratique lorsqu'on désire administrer une machine pour les raisons suivantes :

  1. la majorité de la configuration Linux se fait par le biais de fichiers textes (voir cet article),
  2. une machine  tournant sous Linux ne dispose pas forcément d'interface graphique, donc il vaut mieux savoir s'en affranchir complètement (en particulier quand l'interface graphique est en panne !),
  3. root n'est jamais sensé ouvrir une session graphique pour des raisons de sécurité.

 

Alternatives à nano

 

Il existe d'autres éditeurs texte plus puissants et plus évolués que nano, mais ceux-ci sont plus compliqués à utiliser et ne sont pas forcément installé de base sous Linux. On pourra notamment mentionner vim et emacs.

 

Vim et emacs proposent notamment des fonctions de coloration syntaxique rendant le fichier plus lisible et des fonctionnalités de manipulation de texte plus poussée que celles fournies par nano. Si vous savez les utiliser, nano ne vous sert a priori pas à grand chose.

 

Lancer un éditeur texte fenêtré avec des droits root

 

Si vous êtes allergique aux interfaces en mode texte, sachez qu'il reste possible de vous en sortir en lançant un éditeur texte graphique avec des droits root:

 

Ouvrez une session graphique avec un utilisateur (autre que root, celui-ci ne pouvant pas ouvrir de session graphique)

  • Si vous êtes sous gnome et que vous souhaitez modifier le fichier /etc/fstab avec gedit tapez :

gksu gedit /etc/fstab &

  • Si vous êtes sous KDE et que vous souhaitez modifier le fichier /etc/fstab avec kwrite tapez :

kdesudo write /etc/fstab &

 

Utilisation de nano

Premier pas

 

Supposons que vous vouliez créer ou modifier dans votre home directory le fichier toto.txt. Il suffit de lancer la commande :

 

nano ~/toto.txt

 

L'interface de nano devrait alors apparaître.

 

nano

 

 

Vous pouvez dès à présent taper du texte. La zone du bas vous rappel les raccourcis clavier (typiquement ctrl x pour quitter). Lorsque vous quitterez, nano vous demandera s'il doit ou non sauver les modifications.

 

nano1

 

Appuyez sur o pour confirmer.

 

nano2

 

Si vous désirez écraser/créer le fichier toto.txt avec ce contenu appuyez entrée. Vous quittez alors nano et vous pouvez vérifier que votre fichier existe et contient bien le texte que vous avez saisi :

 

ls ~cat

~/toto.txt

En root

 

Supposons que vous souhaitiez modifier le fichier /etc/fstab. En tant que fichier de /etc, celui-ci appartient à root et ne peut être modifié que par lui. Il faut donc lancer nano avec des droits root. Hormis cela, le principe reste complètement identique.

.
X
 
 
 
 
 

You havecharacters left.