Structure du projet

Demander un devis
Je souhaite télécharger le programme ou imprimer le programme
  • Imprimer
tutoriel_vers_formation_Flex

Une fois notre projet créé, l'interface de Flash Builder est similaire à celle-ci :

 

creation_projet_3 

Pour mieux comprendre, regardons de plus près l'architecture du projet dans le répertoire fondamentaux de l'espace de travail : 

arborescence_projet

 

Lors de la création du projet, Flash Builder a automatiquement créé les répertoires : 

  • src, contenant l'arborescence des fichiers sources que nous allons écrire au fur et à mesure,
  • Flex 4.0, contenant les librairies Flex fournies par le SDK,
  • bin-debug, contenant, lorsque nous sommes en version debug, l'application compilée, dont le fichier fondamentaux.swf
  • html-template, contenant des éléments additionnels nécessaires à certaines fonctionnalités de Flex, notamment pour la détection du lecteur Flash,
  • libs, contenant des bibliothèques et librairies nécessaires à la compilation du projet.

 

Dans le dossier src, Flash Builder a également créé automatiquement un fichier MXML, portant le nom du projet, soit fondamentaux.mxml. Ce fichier, appelé fichier application, est le fichier principal du projet qui permettra de lancer l'application.

Pour le moment, il contient le code suivant :

 
               xmlns:s="library://ns.adobe.com/flex/spark"
               xmlns:mx="library://ns.adobe.com/flex/mx" minWidth="955" minHeight="600">
 
 
 

Le code ci-dessus est en langage MXML. Comme nous l'avons abordé dans les chapitres précédents, ce langage est composé de balises et permet de décrire les élements graphiques de l'application et leur disposition.

 

La principale balise que nous voyons ici est la balise : c'est elle qui constitue le point d'entrée de l'application et indique que nous nous situons dans le fichier principal de l'application. 

 

Notez que le nom de la balise Application est préfixée par la chaine "s:". Chaque composant Flex doit commencer par un préfixe particulier, suivi du nom du composant. Ces préfixes indiquent le namespace (ou espace de nommage) du composant.

 

En Flex 4, il existe trois namespaces différents. Les balises que nous utiliserons commenceront donc toutes par l'un de ces préfixes :

  • s: correspond à l'espace de nommage des composants Spark, spécifiques à Flex 4,
  • mx: correspond à l'espace de nommage des composants Flex 3. Dans la mesure du possible, le préfixe s: est à préférer à mx:, 
  • fx: correspond à l'espace de nommage des éléments non visuels de Flex 4.

 

La balise Application appartient donc au namespace s:. Cette balise possède plusieurs attributs, ou propriétés :

  • xmlns:fx, xmlns:s et xmlns:mx permettent de définir les namespace fx, s et mx et d'indiquer l'emplacement qui leur correspond,
  • minWidth et minHeight définissent les dimensions minimales de l'application, exprimées en pixels, c'est-à-dire les dimensions en-dessous desquelles des barres de défilement apparaitront dans le navigateur.

 

Nous aurons l'occasion de découvrir de nombreux composants et leurs propriétés au fil des chapitres de ce tutoriel. Mais commençons d'abord par mieux comprendre l'interface de Flash Builder, qui va constituer notre outil principal.

 

tutoriel_precedent

tutoriel_suivant

.
X
 
 
 
 
 

You havecharacters left.