Data Binding et ActionScript

Demander un devis
Je souhaite télécharger le programme ou imprimer le programme
  • Imprimer
tutoriel_vers_formation_Flex

Nous avons découvert les principes fondamentaux du Data Binding dans le chapitre précédent. Voyons maintenant une utilisation plus avancée de ce concept, en l'associant à du code ActionScript.

 

Insérer de l'ActionScript dans la source de données

 

La source de données utilisée dans le Data Binding peut être associée à de l'ActionScript, notamment pour :

  • transtyper ("cast" en anglais) le type de la source de données pour correspond à la propriété de la destination,
  • concaténer une chaine de caractères et une propriété liable (c'est-à-dire utilisable pour le Data Binding),
  • effectuer des calculs sur une propriété liable,
  • effectuer des opérations conditionnelles sur une propriété liable.

 

Le code suivant illustre le cas de la concaténation de chaine. A la ligne 5, la propriété text du Label concatène la chaine "Vous avez saisi : " avec la valeur de la propriété text du TextInput. Notez que les crochets encadrent l'ensemble de la valeur que nous voulons donner à la propriété text :

 
 
 

data_binding_5

 

Ce peut être également très utile dans le cas d'une source de données provenant de CheckBox : la propriété source est selected, qui contient un booléen, et dont la valeur vrai ou faux n'est pas toujours très parlante. Nous pouvons donc, dans la liaison de données, affecter une chaine de caractères différente en fonction de la valeur de la propriété selected : 

 
 

La syntaxe utilisée à la ligne 3 est appelée condition ternaire. Elle consiste à écrire une condition sous la forme : condition ? valeur si condition validée : valeur sinon.

Ainsi, la ligne 3 donne à la propriété text la valeur résultat du test : si la checkBox est cochée, la propriété text contiendra la chaine de caractères "Case cochée" ; sinon elle contiendra la chaine "Case décochée", comme illustré ci-dessous.

 

data_binding_6

 

 

Data Binding et appels de méthode

 

Nous pouvons également utiliser une méthode ActionScript dans la source de données. Celle-ci peut faire partie des méthodes fournies par le framework Flex telles que la méthode toUpperCase de la classe String, qui transforme une chaine de caractères pour la passer en caractères majuscules : 

 
 
 

data_binding_7

 

La méthode appelée peut également être une méthode que vous aurez vous-même écrite. La méthode suivante, par exemple, ajoute le symbole € à la suite d'une chaine de caractères qui lui est passée en paramètre :  

      <![CDATA[
            public function formatAmount(value:String):String {
                  var s:String = value + " €";
 
                  return s;
            }
      ]]>

Pour intégrer cet appel de méthode à la source de données, nous utiliserons la même syntaxe que précédemment : 

 
 
 

data_binding_8

 

 

L'insertion de code ActionScript dans la source de données nous permet donc de mettre en place des liaisons de données plus complexes.

Nous n'avons travaillé jusqu'à présent que sur des composants MXML, mais le Data Binding peut également s'appliquer aux variables et objets ActionScript, comme nous allons le voir dans le prochain chapitre.

 

tutoriel_precedent

tutoriel_suivant

.
X
 
 
 
 
 

You havecharacters left.